Êtes-vous
trop ENDETTÉS?

Utilisé avec PRUDENCE et parcimonie, le crédit vous permet de mieux gérer vos FINANCES.

 

Infos +

CONSEILS
pratiques

La solvabilité se résume par la simple phrase suivante : Celui qui a les moyens de payer ce qu’il doit.

 

C’est en somme l’aptitude du consommateur à faire face à ses propres obligations. Conserver sa solvabilité nécessite une certaine rigueur et, en tout temps, un contrôle de ses émotions de consommateur qui sont trop souvent sollicitées.

 

  1. L’utilisation d’une seule carte de crédit :

    N’utilisez qu’une seule carte de crédit et assurez-vous de toujours acquitter le solde dû avant la fin du délai de grâce (habituellement 21 jours). Dans la mesure où la dette s’accumulerait, il serait important d’emprunter (soit par un prêt personnel ou une marge de crédit) à la banque à un taux inférieur à celui de votre carte et d’en payer le solde. Advenant qu’il vous soit trop difficile d’acquitter le solde de votre carte, il serait préférable de la remiser temporairement car les frais associés à ce crédit sont exorbitants.
  2. Devenir endosseur ? Jamais

    N’endossez jamais quelqu’un d’autre car ce geste équivaut à garantir aux créanciers que vous assumerez la dette de cette personne si elle ne le fait pas. Sans exception, il existe un risque pour vous et les conséquences pourraient être désastreuses si vous n’avez pas les moyens pour rembourser. Puisque vous êtes potentiellement responsable du prêt que vous avez endossé, vous serez pénalisé lors d’un emprunt subséquent. Laissez donc le banquier prendre le risque à votre place, il en a les moyens.
  3. Un emprunt bancaire long terme… mais pour un bien durable seulement

    Lorsque vous devez faire un emprunt à long terme (ex : meubles, voiture, maison), assurez-vous que le solde à payer pourra en tout temps être acquitté par la liquidation de ce bien. En agissant ainsi, vous pouvez abandonner ce bien et vous libérer des paiements associés si vos revenus diminuaient ou si les taux d’intérêt augmentaient.
  4. Évitez les dettes d’impôt

    Tout retard d’impôts peut vous coûter très cher. De fait, lorsque l’on retarde la production d’un rapport d’impôt ou de taxes, il devient difficile de rattraper le retard. Les intérêts se rajoutent aux pénalités qui se rajoutent aux frais de perception. Votre dette fiscale peut donc devenir la plus dispendieuse de toutes vos obligations. Utilisez tous les moyens à votre disposition afin de diminuer votre fardeau fiscal. L’évasion fiscale n’est certes pas la bonne solution; tôt ou tard le fisc vous retrouvera et récupérera les sommes dues avec intérêts et, bien sûr, de sévères pénalités.
  5. Des placements sûrs

    Investissez votre argent dans des placements protégés et évitez les placements à haut risque. Il est toujours mieux d’investir dans un véhicule de placement que l’on comprend et que nous sommes nous-mêmes en mesure d’expliquer. Évitez de chercher à obtenir des rendements supérieurs car ils sont toujours assortis d’un risque équivalent. Paris ne s’est pas construit en un jour…
  6. L’épargne

    De nos jours, il est essentiel d’avoir un coussin financier et ce, pour faire face aux imprévus de la vie. Personne n’est à l’abri d’une perte temporaire d’emploi, d’une maladie, du décès d’un proche parent ou d’un bris important sur votre automobile. Un fond raisonnable équivaut, règle générale, à 3 mois de revenus nets.